[Concours] Touche pas à mon Canard (Enchaîné), il a 100 ans et voici son incroyable histoire

Branchés Culture

Plus ancien titre de la presse satirique française, Le Canard enchaîné a profité de 2016 pour fêter au calme et dans le confort de ses quasi 400 000 exemplaires par semaine (c’est plus que L’Humanité en une semaine et au-dessus du tirage quotidien des Monde, Figaro et consorts) son centenaire. Après un faux départ en septembre 1915, c’est le 5 juillet 1916 que le journal qui fait coin coin prend son envol, traversant les décennies en toute indépendance de la publicité et en marquant son absence assumée de la toile. Didier Convard et Pascal Magnat remontent le temps et nous convient à découvrir l’histoire d’un des plus sensationnels et singuliers canards français. (Concours en fin d’article)

La une du premier numéro La une du premier numéro

Résumé de l’éditeur: Il est né de la boue et du sang des tranchées de 14/18. Dès son premier numéro, c’était déjà un vilain petit Canard, insolent, anticlérical et frondeur. Cent…

View original post 578 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s